Acide phytique : une substance au cœur des carences modernes

Bonjour,

Avez-vous déjà entendu parler de l’acide phytique ? Si tel n’est pas le cas, il serait préférable que vous soyez très attentif à ce qui suit. En effet, beaucoup de gens ne sont pas conscient de ses effets sur l’organisme.

 

Acide phytique, quésako ?

Présent dans la nature, l’acide phytique est une molécule végétale phosphorée. Cette dernière se lie par combinaison biochimique (= chélation) à des minéraux et oligo-éléments, dans le but de former des sels insolubles appelés phytates. Les phytates ont pour but de conserver une teneur en minéraux suffisante pour la future croissance de la plante.

Ensuite, lors de la germination de la graine, une enzyme intervient : la phytase. Son rôle est de détruire les phytates, afin de libérer les minéraux jusqu’alors « emprisonnés » et destinés à la croissance de la plante. L’acide phytique est essentiel pour la plante. En effet, il l’empêche de germer trop précocement et lui constitue également une défense naturelle robuste.

 

L’acide phytique dans l’alimentation, en quoi est-ce problématique ?

A l’heure actuelle, dans les aliments, on trouve majoritairement l’acide phytique dans : l’enveloppe des graines, les céréales (blé, seigle, riz, avoine, orge, quinoa, millet), le pain à la levure et les légumineuses (soja, pois chiches, lentilles, haricots).

Le problème lié à l’acide phytique intervient lorsque nous l’ingérons. Le corps humain n’étant pas une plante, il ne peut fabriquer l’enzyme appelée phytase. Pour rappel, les phytases permettent de détruire les phytates et donc de libérer les minéraux retenus. Or, l’acide phytique étant chélateur, cela signifie qu’il va capturer les minéraux ailleurs afin de les conserver précieusement (pour créer des phytates).

Donc, lors de l’ingestion de divers aliments, dont l’un d’entre eux contenant de l’acide phytique, tous les minéraux du bol alimentaire vont être drainés et capturés par cet acide phytique. Mais pas uniquement. En effet, si la quantité d’acide phytique ingérée est trop importante, ce sont aussi les minéraux et oligo-éléments contenus dans le corps humain qui deviendront la cible.

Voilà l’origine de la plupart des carences modernes en minéraux et oligo-éléments !

Merci de votre attention.

A bientôt

 

Copyright © 2017 Res Communis.
Toute utilisation ou reproduction, même partielle, du site et de son contenu est strictement interdite sans l’accord de Res Communis.

2 réactions au sujet de « Acide phytique : une substance au cœur des carences modernes »

  1. Ping Soja : la fin d'un règne absolument illégitime | Res Communis ..

  2. Ping Soja : la fin d’un règne absolument illégitime | Stop Mensonges

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *