Bonjour,

Que vous ayez découvert Res Communis par l’intermédiaire d’autres sites Web ou même par hasard, vous avez certainement envie d’en savoir plus sur nous … et c’est tout à fait compréhensible. De fait, nous avons choisi de répondre, ci-dessous, aux questions les plus récurrentes que nous avons reçues de nos lecteurs.

 

Pourquoi « nous » ?

Tout simplement parce que Res Communis, c’est un projet réaliste créé en équipe, par trois praticiens en nutrition. De la micro-nutrition à la nutrithérapie, en passant par le conseil en nutrition et la trophologie, l’équipe de Res Communis couvre TOUS les domaines liés à l’alimentation et à ce qui s’y rapporte.

 

Pourquoi « Res Communis » ?

Il s’agit d’une expression latine, utilisée en droit public, désignant une chose ou un bien commun … qui ne peut donc pas être appropriée, de par sa nature même. À une époque où certains des cinq éléments les plus fondamentaux sur Terre ont déjà fait l’objet d’une appropriation par les plus riches, il nous paraissait logique de ramener la nutrition à ce qu’elle est vraiment : un bien commun. Voilà la raison pour laquelle nous avons choisi ce terme de « Res Communis ».

 

Pourquoi fonder ce site ?

Pour VOUS aider à VOUS en sortir contre des lobbies – agroalimentaires, pharmaceutiques, financiers, etc… – toujours plus agressifs et intrusifs. Notre motivation, véhiculée via ce site, est de permettre aux gens de « devenir enfin maître de leur santé ». Ce que nous désirons, par-dessus tout, est que vous deveniez votre propre médecin. Pour citer Albert Einstein, « les personnes qui ont le privilège de savoir ont le devoir d’agir ». Res Communis doit pouvoir vous permettre de faire la transition entre une dépendance actuelle à la médecine conventionnelle et sa propre autonomie, en termes de santé et d’alimentation.

 

Pourquoi garder l’anonymat ?

Parce que nous avons tous trois nos propres vies, et que la gloire ne fait pas partie de nos objectifs. Comme le disait, de nouveau, Albert Einstein, « n’essayez pas de devenir un homme de succès, essayez plutôt de devenir un homme de valeurs ». Même si cela peut paraître indécent à l’époque actuelle, nous prenons tous trois les préceptes du physicien très à cœur. Enfin, l’anonymat permet, selon nous, de  recentrer l’attention du lecteur sur ce qui est dit et non sur qui l’a dit. Dans une « société du spectacle » (Guy Debors) telle que la nôtre, ce dernier élément nous paraît absolument fondamental.

 

Pourquoi taire notre parcours ?

Ce n’est pas le cas ! Notre silence à ce sujet découle simplement d’une masse colossale de travail. Tout ceci rend la gestion de tous les éléments assez délicate.

Paradoxalement, nous avons tous trois des parcours, en termes de santé et de vie, assez similaires. En effet, nos décisions respectives de nous tourner vers des spécialisations en nutrition résultent de problèmes de santé très gênants, connus à l’époque. Après avoir éprouvé la médecine conventionnelle et écumé les salles de consultation les unes après les autres, nous nous sommes tous trois retrouvés, à des moments différents, dans une impasse. Dos au mur, nous n’avions alors que deux possibilités. Soit nous laissions la médecine dicter notre vie jusqu’à notre mort. Soit nous cassions ce mur et prenions notre vie en main. Vous connaissez la réponse ! C’est de là que tout a commencer.

Chacun de notre côté, nous nous sommes documentés, formés et avons expérimenté par nous-mêmes ce que nous conseillons aujourd’hui à nos patients et à nos lecteurs. D’où une assurance dans nos propos, parfois considérée à tort comme de l’insolence. De par nos recherches, nos études, nos expériences et notre savoir, nous sommes certains de ce que nous avançons. Puis, par un déroulement naturel des évènements, nos rencontres entre nous nous ont amené à nous lier d’amitié et, de surcroit, à concevoir une interface riche en connaissances véritables et en échanges d’informations … à savoir notre site : Res Communis.

 

Pourquoi vouloir aider les autres ?

Parce qu’il en est de notre volonté mais aussi de notre devoir. La nutrition, et ce qui s’y rattache, est un vaste domaine où la désinformation est omniprésente. Il est temps, selon nous, que chacun sache exactement ce qu’il mange.

 

À travers cet ensemble de questions/réponses, nous espérons désormais que comprendrez au mieux notre démarche et nos actions multiples. Pour toute question complémentaire, n’hésitez pas à nous en informer via le formulaire de contact.

 

Merci à tous pour votre soutien,

 

Res Communis